Blogue

7 Podcasts Québécois, créés par des femmes, à écouter!

Depuis les dernières années, le milieu du podcast (ou de la baladodiffusion, selon le terme que vous préférez) connais une petite effervescence, au Québec. Cependant, encore trop peu d’émissions sont animés et produite par des femmes. Et ce n’est certainement pas par manque de talent ou de créatrices. Les raisons sont diverses et le podcast américain Stuff Mom Never Told You ont discutés de ces raisons dans leur plus récent épisode intitulé Bridging the Podcast Gender Gap.

Parmi ces raisons, elles citent les raisons financières. Après tout, s’équiper en matériel audio pour faire du podcasting n’est pas une mince tâche, en plus de l’hébergement annuel des fichiers.

Elles notent également la peur de prendre la parole et donc, de prendre une certaine position publique et de s’exprimer.

Aussi, même s’il n’est pas très difficile de créer son propre Podcast, ceci demande une certaine recherche au niveau technologique. Quel logiciel utilisé? Quels micros? Où sera hébergé le fichier audio? Ce sont toutes des notions de base essentielles au bon fonctionnement d’un tel projet.

J’ajouterais également que, au Québec, la langue semble causer un problème. La plupart des ressources sur le podcasting sont disponibles en anglais et, si une personne qui s’intéresse à ce sujet ne parle pas anglais, c’est une immense source d’information non-négligeable qui ne s’offre pas à elle. Parler anglais est donc un must.

Heureusement, plusieurs femmes ne s’arrêtent pas à ces contraintes et osent offrir leur importantes voix à nos oreilles. Je suis partie à la recherche d’une liste de podcasts québécois, créés par des femmes, et je dois vous avouer que la tâche n’a pas été des plus simples. Bien qu’il en existe quelques uns, j’ai également remarqué que certains d’entre eux avaient malheureusement arrêtés après quelques épisodes (ce qu’on appelle faire du podfading, dans le milieu). Il serait intéressant de savoir pourquoi c’est le cas et si le ratio homme-femme est similaire face à cela.

Voici donc ma une petite liste de Podcasts faits au Québec, par des femmes:

Les Amazones (CHOQ)
Les Amazones se réunissent toutes les semaines avec un panel pas comme les autres. Parce que la culture geek, ce n’est pas juste un boys club.À toutes les semaines on aborde un thème principal (Étude, thèse, invitées, discussions, critique), couverture d’évènements culturels et des nouvelles brèves.

Les Simones (CKIA)
Ancrées dans la basse-ville de la ville de Québec, Les Simones se multiplient au micro. Chroniqueuses et invitées vous livrent un assortiment d’actualités, de perspectives et de trouvailles féministes. Culture, société, combativité et réflexion.
La tribune est offerte en priorité à des femmes n’ayant aucune expérience radiophonique pour favoriser l’apprentissage et l’empouvoirement par la prise de parole publique. Toute la musique diffusée à l’émission est créée par des projets émergents ou méconnus impliquant des femmes.

Les Charlottes (CISM)
Trois belles féministes vous parlent de leurs menstruations, d’anecdotes malaisantes, de femmes inspirantes et de leur passion pour le fromage. Trois femmes qui n’ont pas rapport ensemble, mais qui finalement, ont tout d’une crème glacée napolitaine. Elles sont comme vous et elles abordent sans tabous tous les sujets qui préoccupent les femmes.

 

Coeur et Croupe 
Cœur et Croupe est une émission au cours de laquelle on répond à vos questions concernant l’amour, le sexe ou tout autre sujet intime ou embarrassant. À chaque épisode, l’animatrice Marie-Lune Brisebois reçoit un ou une invitée différent(e) afin de mieux répondre à vos interrogations, de créer une discussion ainsi que de partager des anecdotes. Un podcast qui met l’humain à nu, tout en vous divertissant.

Magnéto
Deux femmes sont à la tête de cette OBNL qui se spécialise dans la réalisation de documentaires, d’entretiens, de créations expérimentales et des fictions au format audio.
Elles sont également en charge de la 3ième édition du Festival Résonance.

Urelles
Le premier podcast francophone au canada sur les femmes en tech. Celui-ci aborde des sujets importants de l’industrie tel que le manque de femmes en techno, le problème du pipeline, comment implanter la diversité, etc.

20%
Dans une série d’entretiens, des femmes de tous horizons et de toutes disciplines discutent de leur parcours en science avec les journalistes Carine Monat et Chloé Freslon. On y découvre des scientifiques inspirantes.Ce balado est une coproduction du magazine Québec Science et de l’Acfas, en collaboration avec la Commission canadienne pour l’UNESCO, L’Oréal Canada et la radio web CHOQ.ca.

 

Mention spéciale à Talons hauts et Botte de foin qui est en arrêt mais qui fait, à l’occasion, des festivals d’humour, un peu partout au Québec. Ne manquez pas votre chance de voir les humoristes Nadine Massie et Josiane Aubuchon, en direct, si vous en avez l’occasion.


Je note également que les podcasts qui réussissent le mieux, quant à leur durée dans le temps, sont souvent des podcasts non-natifs, provenant du milieu de la radio-communautaire. L’aide à la technique semble donc être primordial pour la réussite à long-terme, de ces podcasts. Mesdames, prenez-en note si l’aventure de la baladodiffusion vous intéresse!

Sinon, sachez que j’aime toujours aider les femmes qui aimeraient se lancer dans le merveilleux monde du Podcasting.
N’hésitez pas à me contacter si vous avez une idée que vous aimeriez concrétiser.

 

5 Films, à thème Féminin, à aller voir au Festival Fantasia!

C’est en jetant un coup d’oeil à l’immense programmation du Festival Fantasia 2019, que je me suis dit que certains films pourraient certainement plaire aux auditrices et auditeurs de notre balado, La vie secrète des Geekettes.

Voici mes suggestions de projections, avec des thèmes qui sauront certainement vous intéresser!

1- Paradise Hills
Dimanche 14 juillet 2019 – 16h30 – Auditorium des diplômés de la SGWU (Théâtre Hall)

Paradise Hills est un endroit dystopique en tons de rose où les jeunes femmes sont envoyées pour être rééduquées. Certaines sont préparées au mariage, tandis qu’on enseigne à d’autres à être plus féminines ou dociles. C’est un centre de conversion pour les comportements non conventionnels et considérés aberrants selon les attentes genrées. Avec un regard glacial, Milla Jovovich incarne la directrice, tandis que les étudiantes sont jouées par de jeunes actrices populaires telles que Emma Roberts, Eiza González, Danielle Macdonald, ainsi que la comédienne et rappeuse à la voix rauque Awkwafina. Dans ce premier long métrage d’Alice Waddington , les apparences sont trompeuses et l’extérieur pastel cache des secrets sombres et inattendus.

2- Born of Woman 2019
Samedi 20 juillet 2019 – 16h50 – Salle J.A de Sève

Programme de court-métrages – (104 minutes)
Le programme de visions personnelles d’auteures de genre de Fantasia est de retour avec neuf extraordinaires œuvres de talents internationaux qui vous couperont le souffle.

3-Riot Girls
Dimanche 28 juillet 2019 – 16h35 – Auditorium des diplômés de la SGWU (Théâtre Hall)

Dans un monde post-apocalyptique sans adultes, trois jeunes punks doivent affronter une escouade armée jusqu’aux dents de sportifs fascistes. Le premier long métrage de l’icône du genre, Jovanka Vuckovic, est un hommage percutant et divertissant à la féminité. Débordant d’hymnes punk rock et d’éléments rappelant les comic books, ce film est une lettre d’amour aux adolescents marginaux de partout.

4- 21st Century Girl
Samedi 27 juillet 2019 – 11h40 – Salle J.A. De Sève

Cette joyeuse anthologie rassemble 15 courts métrages de réalisatrices japonaises émergentes, qui explorent les thèmes de l’amour, du genre et de la sexualité. Incluant de nouvelles oeuvres de Yoko Yamanaka (AMIKO), Aya Igashi (A CRIMSON STAR) et U-ki Yamato (DROWNING LOVE).

5- Miss and Mrs. Cops
Jeudi 25 juillet 2019 – 19h00 – Auditorium des diplômés de la SGWU (Théâtre Hall)
À Séoul, des policières dures à cuires sont prêtes à montrer de quoi elles sont capables et à botter le cul des criminel! Vous vous souvenez des films mettant en vedette une paire de flics? Le scénariste-réalisateur Jung Da-Won a magiquement ressuscité le genre. Jung Da-won, a magiquement ressuscité le genre avec un duo d’actrices fantastique où la chimie est évidente, et avec une intrigue exclusivement pilotée par des femmes qui s’avèrent être particulièrement coriaces.


Pour en savoir plus sur le Festival International de films Fantasia, visitez leur site web. 
Bon Festival! 😀 Miaou, Miaou !

Blogue et Biscuits

Si tu écoutes notre podcast La vie secrète des Geekettes, tu as plus l’habitude d’entendre ma voix que de me lire.

En ce début d’année 2018, j’ai décidé d’écrire plus régulièrement.

Il arrive parfois dans l’émission que nous discutons d’un sujet mais que nous restons en surface. Que ce soit une idée qui mérite d’être développée ou une opinion qui n’est pas encore assez précise.

Avec ce petit blogue, je vais nous donner cette chance. Pas seulement pour moi, mais également pour mes co-animatrices ainsi que les autres Geekettes qui collaborent de près ou de loin à l’émission.

Pour 2018, je nous souhaite de continuer à nous exprimer et à rire derrière ce petit micro qui est très simple en apparence, mais qui nous donne une voix féminine et présente dans le milieu du podcasting, des médias et de la culture. C’est plus important que jamais. 😉

Et, pour souligner cette première publication sur notre blogue, je fais une Ricardo de moi-même et je te partage la recette de biscuit que j’ai mentionnée lors de notre dernier épisode.


RECETTE DE BISCUITS  (de l’épisode 40!) 

  • 3/4 de tasse de farine
  • 3/4 de tasse de sucre granulé (aka, le sucre ordinaire, blanc.)
  • 3/4 de c. à thé de poudre à pâte
  • 1/4 de c. à thé de sel
  • 1/2 bâton de beurre non-salé (4 c. à table)
  • 1/3 de tasse de poudre de cacao
  • 1 oeuf
  • 2 c. à table d’eau chaude
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille (J’en mets toujours un peu plus!)
  • 1/3 de tasse de pépites de chocolat
  • 3/4 de tasse de sucre en poudre

 

Préchauffé le four à 350 degrés. Préparer une plaque à biscuits avec du papier parchemin.

Mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte et le sel dans un même petit bol.
Faire fondre le beurre  dans un second bol allant au micro-onde. Transférer le beurre dans votre plus grand bol.
Ajouter la poudre de cacao au beurre et brasser jusqu’à ce que ce soit lisse. Ajouter l’oeuf, l’eau chaude et la vanille.
Ajouter la mixture de farine dans la mixture de cacao/beurre. Brasser jusqu’à ce que soit entièrement combiner. (Pas trop vite, juste un peu à la fois!)
Ajouter les pépites de chocolat à la pâte. (Om, nom, nom.) Votre pâte à biscuit est prête!
Faites des petites boules de biscuits avec vos mains et les rouler dans le sucre en poudre. Mettre les boules sur la plaque à biscuit.
Faites cuire pendant 12-14 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits ont « craqués » (Comme sur la photo!) Les laisser refroidir sur la plaque et les transférer dans une assiette.


Voilà! Ça fait des petits biscuits très sucrés et très beaux! Durs à l’extérieur mais moelleux à l’intérieur.
Un peu comme le coeur de certaines personnes, lors de cette fin d’année. ❤

Bonne année 2018, les Geekettes!